Que faire de tant d’abondance ?

Église Unie St-Pierre et Pinguet https://www.stpierrepinguet.org/wp

L’Action de grâce, bien qu’un congé pour certaines personnes, passe souvent inaperçue pour la plupart de nos concitoyens. Chez les protestants d’Amérique du Nord, le jour est davantage souligné, résultat bien sûr de l’influence religieuse et culturelle exercée par nos voisins du Sud. Au Canada, le 2e lundi d’octobre est dédié à cette fête civile et agricole alors qu’aux États-Unis c’est le 4e jeudi de novembre, en tenant compte de la saison des récoltes décalée selon la latitude.

Les extraits de la Bible inspirant cette réflexion sont donnés à la toute fin de la prédication. Vous pouvez cliquer sur les liens pour lire les extraits.

Il y avait [une fois] un homme riche dont la terre avait bien rapporté1. Quoi de mieux qu’une histoire pour faire passer un message, mine de rien et sans cibler quelqu’un de particulier quand le propos est pertinent pour tous. Jésus était fin pédagogue. Un homme riche. La télévision et les journaux nous en présentent, hommes et femmes fortunés, souvent illustres en raison de l’extravagance de leurs comportements et de la démesure de leur consommation. On parle plus rarement d’où leur vient une telle richesse. Dans notre système économique, le ‘titre de propriété’ est considéré comme garant de tout. Que la fortune soit le résultat de transactions boursières virtuelles qui ne reposent sur aucune production réelle, de pratiques commerciales nivelant les petites entreprises locales ou d’exploitation d’une main d’œuvre étrangère mal payée sinon maltraitée, toutes ces réalités n’importent qu’à bien peu de gens semble-t-il. « Il/elle l’a gagné (peu importe la façon), il/elle y a droit ! » Et puis, parlons des ‘vraies affaires’ comme nous y invitent nos politiciens, la multiplication des loteries en dit long sur le désir de « Monsieur et Madame Tout le monde » de gagner le gros lot. À la fin août, un jeune de 23 ans du Bas-Saint-Laurent, a eu « l’immense bonheur » de remporter le gros lot de 33 600 463 $ au tirage du Lotto 6/49. Vendredi dernier, un homme qui a retrouvé dans la doublure d’une veste le billet lui valant 1 750 000, $. La question qui se pose presqu’immédiatement : que vont-ils faire avec cet d’argent?

Ça ressemble pas mal à la question du bonhomme de notre histoire, Que vais-je faire ? Je vais démolirje vais bâtir … je vais rassembler mes biens… Et je me dirai à moi-même : “Te voilà avec quantité de biens en réserve pour de longues années ; repose-toi, mange, bois, fais bombance.”2 Lorsque la gestion de l’abondance a pour finalité essentielle le bien-être privé, quand la préoccupation première est l’accumulation de quantité de biens en réserve pour de longues années pour faire la fête, alors la société et les individus qui la composent se sont coupés de la source de l’Action de grâce, ils sont désaxés et malades.

Bénis le Seigneur, ô mon âme ! SEIGNEUR mon Dieu, tu es si grand ! Vêtu de splendeur et d’éclat […] tu abreuves les montagnes, la terre se rassasie du fruit de ton travail : tu fais pousser l’herbe pour le bétail, les plantes que cultive l’homme, tirant son pain de la terre.3 Le travail des humains s’effectue dans le prolongement de l’œuvre souveraine de création qui ne s’arrête jamais, à travers les lois de la nature et l’ordre du cosmos. Tous comptent sur toi pour leur donner en temps voulu la nourriture : tu donnes, ils ramassent ; tu ouvres ta main, ils se rassasient.4 Avoir les yeux pour le voir, le cœur pour le goûter et l’intelligence pour le comprendre est le culte essentiel, premier, que l’être humain rend à son Créateur.

S’auto-congratuler, se souhaiter à soi-même la bénédiction, Et je me dirai à moi-même : Te voilà avec quantité de biens en réserve pour de longues années est en fait du nombrilisme spirituel, une complaisance vaniteuse en ses réalisations qui enferme une personne en elle-même et la conduit, malgré les apparences extérieures, à sa perte. Car Dieu lui dit : “ Insensé, cette nuit même on te redemande ta vie, et ce que tu as préparé, qui donc l’aura ?” 5 Car la vie est brève et aucun de nous ne peut en contrôler la durée, l’abondance des possessions n’est pas une garantie de longévité de vie ni de bonheur : Dieu reprends leur souffle, ils expirent et retournent à leur poussière.6

Voilà ce qui arrive à celui qui amasse un trésor pour lui-même au lieu de s’enrichir auprès de Dieu.7 L’Action de grâce peut nous redonner la juste perspective sur nous-mêmes et notre manière de vivre en ce monde, le pôle d’équilibre, l’axe de notre existence. Cette attitude est aussi la base de la fraternité et de la sollicitude bienveillante sur lesquelles nos communautés doivent s’édifier; elle est aussi le prisme de nos rapports avec toutes les créatures vivantes, avec notre planète Terre. Le territoire sur lequel nous nous trouvons est le territoire traditionnel de la Nation huron-wendate, le Nionwentsïo. Nos frères et sœurs autochtones, ici comme ailleurs dans les Amériques, ont préservé envers et contre tout, souvent malgré nous peut-on dire en vérité, une sagesse profonde essentiellement fondée sur l’Action de grâce, une manière de relier l’ensemble des vivants dont notre univers consumériste a désespérément besoin.

Qu’en ce dimanche de communion mondiale et d’action de grâce notre prière embrasse tous les vivants. Que s’élève en nous un élan de reconnaissance et la conscience intime de notre responsabilité dans le partage des ressources et la protection de notre Mère la terre, de la promotion de la justice et de la paix, en vivant avec respect dans la création, toutes et tous membres du corps du Christ ressuscité, grâce et justice pour l’univers.

Que la gloire du SEIGNEUR dure toujours, que le SEIGNEUR se réjouisse de ses œuvres ! Toute ma vie je chanterai le SEIGNEUR, le reste de mes jours je jouerai pour mon Dieu. Que mon poème lui soit agréable ! et que le SEIGNEUR fasse ma joie ! Bénis le SEIGNEUR, ô mon âme ! Alléluia !8

Église Unie Saint-Pierre / 20e dimanche de Pentecôte « B » / Action de grâces et Dimanche de la communion mondiale / 7 octobre 2018

LECTURES BIBLIQUES

Psaume 104

Luc 12, 15-21

1 Luc 12, 16

2 Luc 12, 17-19

3 Psaume 104, 1. 13-14

4 Psaume 104, 27-28

5 Luc 12, 20

6 Psaume 104, 29

7 Luc 12, 21

8 Psaume 104, 31.33-34.35b

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *